Apollo Noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apollo Noir : nom en hommage direct aux mystérieux bois noirs de sa région auvergnate et à la conquête spatiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Apollo Noir commence la musique à l’adolescence en tant que batteur dans des groupes de punk/hardcore/grind. Les années et les groupes passent apollo se forge une solide culture musicale alternative et entame une collection de synthétiseurs analogiques qui lui donneront les moyens de ses ambitions musicales futures.

Arrivé à l’age adulte il est prêt à lancer son projet musical personnel, Apollo Noir. Ces années de gestation lui ont permis de cultiver et affiner un univers singulier et mystérieux.

C’est naturellement qu’il rejoint le label Tigersushi pour son premier album ‘A / N’. Ce début est pour lui une distorsion de la réalité où la frontière entre vie et spiritualité se fait très mince. Apollo crée une musique avant-gardiste affutée où se mêlent brutalité, minimalisme et perfectionnisme. Quelques voix transformées sonnent comme les prières des messes de demain.

Des inspirations allant de la musique expérimentale de Vangelis, Oneohtrix Point Never jusqu’à la noise de Sonic Youth.

Apollo Noir nous propose un voyage vers un futur utopique, psychédélique et torturé. La nouvelle planète sauvage.

Albums Solo[modifier | modifier le code]

Track by track[modifier | modifier le code]

Apollo Noir - A / N
« Distorsion ambiante »

01 - POST REJECTO
Spoken word / ambient satanico / new age / amour et création. Le titre commence réellement à partir du hurlement, je tenais à hurler une fois dans mon premier album. C’est ma façon de rendre hommage au hardcore américain du début des 80s qui a changé ma vie.

02 - NAKE MOISE
Club futuriste. Ultra violence.

03 - SAMHAIN
Titre en hommage au groupe de Glenn Danzig et à la fête religieuse irlandaise de la saison sombre. Morceau « megalo / épique » qui termine dans le chaos.

04 - CODING AUGMENTED REALITY
Chanson enregistrée en one shot. Je tenais à garder cet aspect live façon CAN ou NEU!. C’est peut-être le seul morceau « dansant » de l’album aussi.

05 - PROJET
Plus un thème qu’une chanson, ce morceau fait référence au moment de ma vie où j’ai choisi vraiment ce que je voulais faire de mon existence. C’est une sorte de tableau. J’aimerais voir des gens écouter cette chanson dans un espace immense, loin de toute pollution visuelle, sonore et sociale. C’est mon oasis sonore.

06 - I LOVE REAL MOUTAINS
Une chanson d’amour écrite pour ma femme en 2008 puis terminée en 2015 en faisant lire à un ordinateur un poème que mon épouse m’avait écrit. J’adore ce contraste entre la poésie très intime et la lecture robotique dénuée de tout sentiment.

07 - SHARED SYSTEM
Violence Ambient. J’utilise la voix d’Adam Bainbridge (aka Kindness) lors de sa lecture au RBMA. Un passage dans lequel il dépeint une facette de l’industrie musicale sans pincettes (homophobie, racisme…). Pogo/moshpit à partir de 2 min 20.

08 - DELUXE ACE
Etre perdu, aussi bien physiquement que psychologiquement.

09 - PROJET 2
Une forme de minimalisme très assumé, ou la méthode encore une fois est presque plus importante que la finalité. Titre enregistré en live, deux pistes. Espace.

10 - P.4.5.1.5
Pierre angulaire de mon album. C’est le titre qui m’a pousser à créer le projet Apollo Noir et écrire d’autres chansons. Je l’ai écrit le lendemain des attentats du 13 novembre 2014. Cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas fait de musique et c’est avec ce titre que j’ai recommencé à produire. Il a été fait de façon très rapide et spontané. C’était important d’être frais et rapide, j’aime cette démarche. L’utilisation de la TR808 et TR909 était obligatoire pour moi sur ce morceau. Je voulais absolument utiliser de vieux instruments dans un contexte musicale moderne. Un mélange de sentiments entre rage et amour inconditionnel m’ont totalement guidé pour l’écriture de ce morceau.

11 - GIM KORDON
Hommage. Deux parties : désolation puis illumination.

12 - FACT
Je voulais clore cet album sur un morceau de transe tribale malsaine et minimaliste. J’aimerais pouvoir l’entendre en club et danser dessus, mais je crois que ça n’arrivera jamais.

Videoclips[modifier | modifier le code]

Une trilogie de videoclips réalisée par Serguei Spoutnik pour APOLLO NOIR

Les 3 clips d’Apollo Noir (réalisés par Serguei Spoutnik) forment une trilogie. Des questionnements sur le pouvoir des nouvelles technologies mais surtout sur la crédibilité de notre réalité vis à vis du monde digital. "Tellement je passe du temps sur mon ordi, mon téléphone et internet, j'ai l'impression d'avoir un double virtuel » Serguei Spoutnik. Sur internet, nous choisissons ce que nous voulons voir et aussi ne pas voir. La vie y est à priori plus simple: on s’amuse, on s’informe, on socialise, on est qui l’ont veut…

CODING AUGMENTED REALITY

Le premier clip est au format d’un premier acte: Coding Augmented Reality propose un décor entièrement 3D de natures mortes. La question: est-ce qu'une réalité meilleure que la nôtre peut être créée ? Pouvons nous coder une réalité améliorée ? Plus confortable ou plus juste que notre réalité connue ?

P.4.5.1.5

Le second acte: P.4.R.1.5 nous conduit dans un complexe architectural très coloré des années 70 totalement en 3D. Dans lequel évolue une forme poilue se mutant petit à petit en humanoïde. On entre dans un monde virtuel quasi réel, entre le glauque et une esthétique colorée. Une violence suggérée.

POST REJECTO

L’acte final: POST REJECTO. Le dernier volet de cette série est le premier à présenter des images de la réalité, des rues de New York. Petit à petit notre monde disparait et se fait avaler par une masse jaune liquide et gluante. La frontière entre virtualité et la vraie vie se rétrécit au fur et mesure que l’on avance dans le clip jusqu’à disparaître totalement.

Au delà des thématiques, nous retrouvons des éléments graphiques forts entre les différentes parties de cette trilogie : le puzzle, les yeux, le muppet. Apollo Noir et Serguei Spoutnik poussent l’énigme à son paroxysme en suggérant des clés au spectateur.

Press[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Contact[modifier | modifier le code]